Courriers L'udelcim

La rubrique courrier exprime vos craintes, remarques, idées.Elle répond aussi aux lettres destinées aux personnes qui prennent des mesures plus démagogiques qu’utiles.

Lors de notre manifestation du 1er juillet dernier, nous avons reçu un soutien immédiat de Nicolas Dupont-Aignan, cela fait plaisir qu’un "politique" se "mouille" :
Communiqué de presse de Nicolas Dupont-AignanCessons cette politique anti-automobiliste absurde ! Le 1er juillet Ce vendredi 1er juillet, entrent en effet en vigueur à Paris les restrictions de circulation pour les véhicules immatriculés avant le 1er juillet 1997, qui ne pourront désormais plus circuler à Paris les jours de semaine entre 8h et 22h. La Maire de Paris prétend avoir développé les alternatives à ces véhicules : "autolib", "vélib", "aides" pour les commerçants, mais celles-ci ne concernent que les habitants de la capitale. Les premières victimes de cette mesure seront les habitants de petite et grande couronne qui n’ont pas d’autres moyens que de se déplacer en voiture pour aller travailler. Ces habitants des campagnes ou des zones les plus reculées d’Ile-de-France seront ainsi interdits de circulation dans Paris : les moins aisés seront toujours les premiers pénalisés. Comment ne pas comprendre qu’en période de crise, il leur est difficile de se rééquiper facilement et que la moyenne d’âge du parc automobile français est de plus en plus élevée ? Comme l'a très bien dit l'association 40 millions d'automobilistes, cette mesure est une véritable "ségrégation par l'argent", au détriment des plus pauvres. Pour Debout la France l'enjeu est de permettre une véritable politique de renouvellement du parc automobile vieillissant (diesel et essence) en soutenant les classes moyennes et les familles les plus modestes, non pas en leur imposant de prendre des RER bondés ou des métros surchargés, mais en leur proposant un bonus fiscal conséquent. Cessons cette politique anti-automobiliste absurde ! Nicolas Dupont-Aignan Député de l’Essonne Président de Debout la France Candidat à l’élection présidentielle

 
Mail reçu d'un automobiliste :Aujourd'hui est une grande date pour le conformisme : à dater d'aujourd'hui les véhicules motorisés sont interdits de circulation à Paris s'ils sont d'avant 1997 pour les 4 roues, ou d'avant 2000 pour les deux roues. Adieu 4L, 2CV, 305, Dyane, Estafette, 205, R5, AX, J7, 309, Ami 8, R9, HY, 504, Motobécane, Vespa... Paris ne verra plus rouler désormais que des turbo-diesel gris métallisé (ou à la rigueur anthracite). Bon après, à quoi ça sert que des constructeurs se cassent la tête pour créer des véhicules obèses aux formes globuleuses, élégants comme des veaux marins, sciemment impossibles à entretenir, certifiés NX4002-15XV-2015 et tristement standardisés, si des réfractaires s'obstinent à rouler dans des vieilles autos sous prétexte qu'elles sont belles ou originales, qu'on peut les entretenir, qu'on ne craint pas de cabosser une bagnole de fortune, qu'on n'a pas les moyens d'en changer, ou toute autre raison aussi farfelue ? Je ne suis pas persuadé qu'un vieux scooter ou une 2CV pollue plus qu'un monstrueux 4X4 ou qu'un SUV démesuré, véhicules qui échappent à l'ire de la bien- pensance écologique. Les véhicules à essence doivent pourtant satisfaire au contrôle anti-pollution s'ils sont d'après octobre 1972 (essence) ou janvier 1980 (diesel), et sont catalysés depuis janvier 1993 (mesure qui entraîna d'ailleurs l'arrêt de la 4L). Ces véhicules ont pourtant été homologués. Depuis quand les homologations peuvent-elles devenir caduques ? Est-il plus écolo d'acheter une voiture neuve tous les deux ans que de faire durer le matériel ? C'était une des particularités de Paris (et un de ses charmes) de pouvoir encore y croiser des véhicules des années 70-80 utilisés au quotidien, véhicules dont le nombre restait pourtant bien marginal rapporté à l'ensemble du parc. Paris sans 4L ni 2CV, c'est comme Rome sans Fiat 500... Triste époque... J'ai joins quelques photos prises ces dernières années lors de mes temps morts à Paris. Michaël



 

L'udelcim


Navigation

Social Media